Accueil / Actualités / Le Congrès 2017 à Lyon

Le Congrès 2017 à Lyon

Nous vous présentons le compte-rendu de ce magnifique événement déroulé dans la région lyonnaise, plus précisément à Villefranche sur Saône, les 14 et 15 octobre 2017

Pour la première fois, nous avons eu le plaisir de partager entre les deux fédérations Spirite et Médico-Spirite, l’opportunité de se rencontrer et de présenter de nombreux sujets sur la thématique de « Gabriel Delanne et la Science »

Nous vous proposons un compte-rendu tiré du texte proposé par YVAN FAUP, du Centre de Bron.

Les slides, et les videos de la plupart des interventions seront disponibles sous peu sur notre site et sur notre chaîne YouTube.

 

SAMEDI 14 OCTOBRE

Après l’ouverture du Congrès, la présentation du Conseil d’Administration du Conseil Spirite Française ainsi que de l’Association Française Médico-Spirite, la parole est donnée à tous les responsables de Centre présents où chacun a pu présenter son groupe et ses activités. Sont également présentes plusieurs personnalités dont Sonia DOI, président de l’Association Médico-Spirite Internationale (AME Internacional). 

Pour inaugurer cet événement, la parole a été donnée aux responsables de divers centres du pays présents, afin de permettre de mieux connaitre le tissu qui compose le mouvement spirite français, et également aux centres locaux dont le président du CSLAK-Bron, Gilles Fernandez qui exprime en quelques mots sa satisfaction de voir réunie cette large et vive assemblée, validant ainsi l’esprit du rassemblement au développement d’un spiritisme international, porté en Terre Caladoise.

L’estimation faite du nombre de participants est validée sur chacune des deux journées autour de cent à cent-dix personnes spirites et sympathisants. Quant au CSLAK, il était présent au niveau d’une demi-douzaine d’adhérents.

Une fois les présentations d’accueil et de bienvenue formulées à tous les hôtes spirites et sympathisants, le président du CSF Richard Buono Organisateur de cette première Rencontre Médico-Spirite réitère expressément sa marque d’attention sur la liberté de chacun d’appartenance ou d’affiliation, dont l’essentiel est, et restera l’Union des cœurs et des individus autour de nos valeurs communes. Tous les frères et sœurs en leurs sections sont libres et égaux, aucun ostracisme n’étant fait au libre choix d’appartenance…

Entre Alpha et Oméga, Rappel est donné à l’essentiel de ce Congrès, au nom de Dieu, du Consolateur Allan Kardec, de Gabriel Delanne et de Chico Xavier par l’Esprit Emmanuel… Une prière, forte, s’ensuit en signe de consolidation, de liaison et d’affect entre nos deux mondes de compréhension de partage et d’amour.

Il est 10 : 15 heure et une première pause d’un quart d’heure est prise…

 Richard Buono nous présente les projets et l’avenir du Conseil Spirite Français dont une explication de texte peut être consultée ici : 

La réforme du CSF : Ce qui va changer en 2018

 

Pause déjeuner avec reprise à 14 : 00 heure…

Guillaume Lazzara, administrateur du CSF et pour l’occasion également caméraman, régleur de son et autre manipulations techniques, nous parle des « Preuves de la réincarnation ». Élargissement est donné à l’évaluation des matérialisations partielles ou totales ; l’évolution animique suggérant le lexicisme d’ECNMESIE, trouble psychiatrique au cours duquel un sujet revit des scènes de son passé comme si elles étaient présentes… Les facultés humaines et évocation d’animalités, de ce cheval qui extrait la [²√4227]. Le cheval ne parlant pas, aurait frappé de 65 coups de sabot… La racine carrée étant de 65,015382 !

Richard Buono nous parle ensuite de « Magnétisme et bilocations spontanées ». Il est fait un rappel des définitions, s’agissant de la Loi de causalité… « Tout effet a une cause. Tout effet intelligent a une cause intelligente et la puissance d’une cause intelligente est en raison de la grandeur de l’effet. ». On parle des Spécificités de Mesmer avec les fluides du magnétisme appelé mesmérisme ; repris plus tard par le Colonel de Rochas, puis Charles Lancelin, Clément Jagot etc… Il est également fait mention des nombreuses références à la Codification Spirite et du cadre proposé dans la Revue Spirite du temps de Kardec sur les phénomènes liés aux magnétisme. Importance est donnée sur le pôle expérimental du Spiritisme qui est depuis de nombreuses décennies laissé de coté sans aucune approche scientifique au sein du mouvement spirite. Un encouragement est donné pour se tourner vers les potentialités de l’approche expérimentale rigoureuse dans les Centre. Pour illustrer le propos, un exemple d’expérimentation dont témoigne Gabriel Delanne et dont Kardec faisait également mention fut la bilocation spontanée ou dédoublement des corps, décorporation et voyage astral, phénoménologie d’Ernest Bozzano, les invisibilités de Léon Denis. La bilocation n’est plus à nier et nous en sommes quelquefois témoins sans en mémoriser l’acte avec certitude !

Pause 15 : 30 heure…

Nadja DO COUTO VALLE, Docteur en philosophie et professeur Universitaire : « Le Futur du Spiritisme » Nadja nous rappelle les fondamentaux de la philosophie kantiste à savoir la doctrine d’une science jeune et nouvelle, officialisée par l’idéalisme transcendantal. En qualité de philosophe, son approche de la phénoménologie la conduit à structurer le sens de la Critique et de la Raison… C’est un produit de l’intelligence pure et humaine qui fera date et école à travers le monde entier ! Elle renforce avec application son idée de Consolidation du Futur du Spiritisme avec notre très contemporain Edgard Morin dans les Sept Savoirs à l’Education du Futur. Plus encore, elle évoque un « Retour dans le futur » avec Henry Bergson, philosophe vitaliste comme elle le nomme ! Nous sommes en plein dedans entre Allan Kardec (Le Christ a dit aux hommes… AK. 665A) et Rapports entre l’âme et le corps… Bravo et Merci Mme Do Couto Valle. Dans l’assemblée, un frère rappelle furtivement l’attachement de Descartes à oser dire déjà que l’âme se rattachait à la glande pinéale (Lire Sergio Felipe de Oliveira).

Les Questions/Réponses tournent autour d’ontologie et d’existentialisme ; on parle d’ intranscendance et de sublimation d’état chimique sans qu’il n’y ait eu reprise…

Fin de première journée…

 

DIMANCHE 15 OCTOBRE

 

Richard BUONO nous présente « Une approche Spirite de la Science ». L’entame revient à un rappel de l’enveloppe générique du mot « la Foi » de son idée de base hébraïque comme fidélité, croyance inductive établie sur 3 pôles incontournables en appui de nos prédécesseurs, que sont Allan, Kardec, Gabriel Delanne et Léon Denis. Richard rappelle ainsi les fondamentaux de ces pôles sur lesquels s’appuie le Spiritisme :

  • Pôle Moral
  • Pôle Philosophique
  • Pôle Scientifique

En amont du découlement de tout travail scientifique, l’accent est mis sur l’équilibre nécessaire de ces trois approches. Le pôle scientifique pouvant être stimulé par une intensification de l’approche expérimentale adoptant des protocoles scientifiques modernes, afin de faire progresser les éléments statistiques, de répertorier les phénomènes, et de les organiser afin de pouvoir intéresser la communauté scientifique. L’approche Médico-Spirite pouvant être considérée comme le fer de lance de cette démarche.

Laurent PERINI en qualité de Médecin généraliste prend le relais et nous donne son aperçu sur « l’approche Scientifique du Spiritisme ». Le médecin, président de l’Association Française Médico-Spirite entend se trouver en dualité du concept Médecine-Spiritisme comme une entité scindée en deux… Il s’attache à fournir du SOIN UTILE et aider aux supports de notions élémentaires de par une pédagogie adaptée, donner de l’objectivité scientifique, comme expliquer élémentairement les notions d’EMI’s ou NDE (Expériences de Morts Imminentes ou Near Death Exit). Il évoque avec force et vigueur le problème de l’objectivité scientifique, d’une généralisation d’un :  … POURQUOI PAS ?  Eh oui, pourquoi pas une telle aventure ? Cette approche répond également au crédo du Médico-Spirite rappelant la nécessité d’une approche globale corps-mental-esprit.

A cet effet, lire et relire Allan Kardec et savoir que science et religion ne sont pas forcément antinomiques, il est nécessaire de garder en ligne de mire avec objectivité la Loi immuable de cette trilogie « ÊTRE-FOI-RAISON ».

 

Olfa MANDHOUJ, Docteur en Psychiatrie pose la question « Peut-on intégrer les soins spirituels dans les soins psychiatriques en France ? » En ayant fait sa thèse de Doctorat en psychiatrie, elle veut se pencher sur les outils d’évaluation, d’évolution et sur la formation soignants-patients en la matière. Comment aborder ce sujet fort interrogatif au Pays de Montaigne ? Il s’agit d’un concept culturel associé à l’expérience spirituelle et multi-dimensionnelle, compte tenu des difficultés de sensibilisation apportées aux définitions qui demeurent encore ancrées.

Olfa en qualité de psychothérapeute vient à nous parler de « Coping » spirituel ou religieux, du verbe anglais : « To Cope » pour traduire le Faire face, d’un venir à bout, d’en faire son affaire ; c’est-à-dire d’établir une stratégie cognitive et pédagogique… Et à ce sujet, il est abordé toute une palanquée de vocabulaires neuropsychologiques et physiopathologiques entre anxiété, stress, angoisses, contraintes, TOC, TIC, et autres folles souffrances dont on ne comprend pas toujours bien les facteurs et syndromes entre le pourcentage de la normalité humaine et l’incidence adaptée à nos croyances religieuses… Le Dr Harold G, KOENIG est cité ici en qualité d’expérimentateur international en soins aux patients et en spiritualité.

 

Pause de 10 : 00 heures…

 

Samira José TURCONI (AME do BRAZIL) Médecin-Biochimiste, généticienne nous expose son sujet relatif à « Réincarnation et génétique spirituelle ». Elle remercie chaleureusement le CSF et l’assemblée de l’avoir invitée sur cette Terre d’Allan Kardec.

Le pourquoi du vivons-nous ou non, nos passages terrestres avec des difficultés mentales ou physiques ? Sur quel critère le Créateur Christ choisit qui sera parfait et en bonne santé et qui souffrira d’une déficience, d’une cécité, d’une paralysie ou de tout autre pathologie… Quel est le sens originel de ces maladies et en comprendre la source ? Appréhender le caractère génomique et la génétique dans leur ensemble, ADN et chromosomes. James Watson généticien Prix Nobel de Biologie moléculaire et Francis Collins Médecin scientifique et généticien affirment que maîtriser le génome humain et sa carto-type, ce sera faire parler les maladies. De ce dernier, lire « De la génétique à Dieu » sorti en 2006… D’où il est affirmé que le gène d’un vers de terre est à peine inférieur à celui de l’homme ! La génétique n’étant pas à la base du Tout, serions-nous alors le résultat d’autre-chose qui n’émane pas forcément du gène ? Le Docteur Bruce Harold Lipton, autre contemporain américain, révolutionne l’idée et bouleverse les dogmes établis… A savoir que nous sommes les artisans de nos maux et que l’humain soit le propre mutant de ses états, de ses pensées et de ses croyances. Nous sommes responsables de nos maladies. Nous pouvons tout contrôler par l’éducation de la pensée (Biologie de la Croyance de Bruce. Harold Lipton 2007) parce qu’il y a interaction entre matière et croyance. Existence formelle d’un méta système non quantifiable, d’une structure extra-physique qui organise et précède le corps physique.

La finalité de la réincarnation s’installe dans l’évolution morale et la planification de la vie pour tout un chacun, contribuant ainsi à l’Œuvre de Dieu… Cela corrobore l’essence même du Codificateur Allan Kardec.

L’Esprit étant toujours désigné d’avance, d’où notre Frère l‘ingénieur et physicien Hernani Guimarães Andrade nous évoque le terme de MOB pour Modèle d’Organisation Biologique à propos de matrice génétique, du fait que lorsque nous nous réincarnons, nous sommes modulés en 3 parties ( Ãme ou Esprit – Périsprit – Corps charnel) ; l’objectif restant la sidération en Une seule et même personne comme si l’ADN retraçait la mémoire de son parcours d’évolution à travers le temps… Allan Kardec dans ses Préludes du Retour à la vie corporelle § 330 au § 335 conforte la philosophie de cet acte. Francisco Cãndido Xavier par l’Esprit André Luiz nous bonifie de son rappel avec Les Missionnaires de la Lumière aux Chapitres XIII et au XIX Action-Réaction… D’où l’immense trou encore de nos sciences médicales inexpliquées avec les cas des jumeaux du Pernambuco et autre ! Le Professeur Kazuo Murakami, Généticien Émérite japonais insiste sur les actions positives et/ou négatives des facteurs humains dans leurs expressions quotidiennes et parle de « biophore », unités fondamentales du protoplasma ou cytoplasme, concourant au problème de l’hérédité et de la biologie en général, l’homme naissant bon ou mauvais (Matthieu 12-35) … A lire du Maitre Kazuo Murakami le Pouvoir de la Prière et le Divin Code de la Vie.

D’où il est réitéré (Génèse XVIII) que les générations montantes donnent le ton à deux types d’Esprits incarnés :  Les Esprits retardataires, ceux qui partent, et les Esprits progressifs, ceux qui les remplacent.

Tout enfant est un cadeau de Dieu, déficient ou non, pathologique ou non…

Chapitre VI (237 -256) : Perceptions, sensations et souffrances des Esprits.

Conclusion : Il se dégage de l’ensemble des conférenciers et conférencières une expression magistrale de la Miséricorde divine qui souffle à l’homme de Vivre non pas selon le fatalisme mais dans la plénitude philosophique et dynamique de l’Action-Réaction perpétuelle. Pensez le Bien et soyez heureux nous dit-elle.

 

Victor TURCONI Professeur en Pédiatrie de Louvain et de Mendoza nous parle de « Troubles mentaux et médiumnité ».  D’emblée, V.Turconi, nous brosse un bref historique des illustres serveurs grecs d’Hippocrate, de Socrate et Platon, puis la mémoire du Dr Marlène Rossi Severino NOBRE décédée (1937-2015) qui a souvent évoqué les problèmes du suicide et de l’obsession.

Sont développés trois problèmes de définition de la Névrose : Panique, anxiété, hystérie TOC & TIC, neurasthénie. De la Psychose : Aberration de la réalité, de la vérité, délires de persécutions, le trouble bipolaire et les psychotiques. De la Personnalité : Psychopathie, sang-froid et criminalités. Présence de problèmes endocriniens dus à des lésions cérébrales, au sida, à des tumeurs, diabète, artériosclérose…

Il nous est parlé des fameux EMC (Etats Modifiés de Conscience), c’est l’altération de la conscience représentant une déviation dans l’expérience subjective ou dans un fonctionnement psychologique peu ordinaire, tel que des hallucinations, transes ou états pathologiques… Mais aussi des EA (Expérience Anormale), c’est la schizophrénie et Synesthésie hallucinatoire (trouble de la sensibilité exacerbée). Les phénomènes animiques liés aux pathologies ont conduit à des études sérieuses (A.Aksakof, Dr Geley, et Victor Hugo) d’où il a été vécu et établi que l’on n’apprend pas en jouant… Les obsession, auto obsession, vampirisme, déséquilibre vibratoire sont autant de maladies pathologiques encore courantes ramenant au sérieux de la sempiternelle Loi de Cause à Effet. L’Esprit commandant à Tout, nous revenons au principe déterminant de « l’idéoplastie » … Ce terme un peu hors du temps a été créé par un médecin le Dr Durand de Gros en 1860 qui voulant nommer la qualité intrinsèque de suggestibilité chez un individu, s’est vu s’envoler son expression suite aux expérimentations de matérialisation médiumnique… Le Dr Richet l’ayant habillé par la suite en mot d’ectoplasme. Voir à ce sujet l’évolution de la terminologie au fil des années auprès des ouvrages pédagogiques du CSLAK.

Notre intervenant s’étend par ailleurs sur les médiumnités incontrôlées qui auraient pu faire l’objet d’une conférence à part entière.

 

Gilson Luis ROBERTO, (AME do Brazil) Médecin, Neuropsychologue et Généticien, nous parle de « Neuropsychologie et de médiumnité ». Après avoir salué l’assemblée et remercié Richard Buono et Laurent Perini, Roberto regrette de ne se voir allouer que 45 minutes pour une conférence de quatre heures et nous le comprenons volontiers.

Nous serions tous médiums à des niveaux plus ou moins intermédiaires, selon nos qualités morales ou non… Depuis le début des temps, la science s’est intéressée à la médiumnité et aux expériences attenantes dans les Temples de Delphes où se croisaient cultures grecques des Socrate et Platon en recherche de connaissances. Donner une approche scientifique au spiritisme en ce XX-XXI° siècle, c’est ce que  le Médecin G.ROBERTO nous fait faire en voyageant en matière de technologie médicale comme les IRM fonctionnelles, les tomographies, les PET-SCAN et les SPECT (En service à Lyon-Bérard depuis 10ans) ; c’est cette faculté donnée à l’homme de progresser dans ses recherches fondamentales pour le bien de l’humanité… Elargissons les Sciences, sans omettre néanmoins qu’elles peuvent emprisonner la réalité de l’âme ; car là, où il y a le Pouvoir, il n’y guère d’Amour ! N’oublions pas que la Médecine peut – elle – aussi dépendre d’un paradigme matérialiste ! Charles Richet (1850-1935) Physiologiste et Prix Nobel avec J.B Rhine (1895-1980) ont prouvé l’existence de perceptions extra-sensorielles dans le cadre purement scientifique et de l’acte de psychokinésie (Le Larousse : Faculté paranormale d’exercer une action directe de la pensée sur la matière, lévitation, déformation, déplacement d’objets à distance…). D’où il est ensuite parlé de transes (Etat de modification de la conscience dans les rapports médium-esprit-médiumnité) classées en tranches, pathologique, spontanée et provoquée voire superficielle ou partielle. Les médiums en garderaient une mémorisation archivée dans la conscience profonde du subconscient ; on ne perd pas le lien avec la conscience, les sensations physiques sont reçues de différentes façons, corporelle et intellectuelle. G.L Roberto se lance dans un vaste tableau des compositions chimiques, des mélatonine et catécholamine, substances des groupes d’amines de notre cerveau en miroir de nos fonctions médiumniques, et ce dans le cadre d’expériences à l’Hôpital-Universitaire UPENN de Philadelphie… 

 

Sonia DOI, Vice-Présidente de l’AME (USA) Dr Spécialiste du stress et des Fluides, Principe Intelligent Universel. Ainsi, lui revient-il de clôturer cette rencontre Médico-Spirite avec « Le Périsprit, connexion entre le corps physique et l’Esprit ». Elle remercie l’assemblée pour sa gentillesse de l’avoir invitée sur ces lieux tout proches d’Allan Kardec, les traductrices de conférence, puis elle rend hommage à feu Marlène R.S NOBRE (1937-2015) qui avait déjà donné cette conférence aux USA en 2014.

Le ton de la conférence est donné : Âme, Corps mental, Périsprit et corps physique, constituants de l’Être humain. Le Périsprit est le corps fluidique des Esprits ; c’est l’un des produits le plus important du Fluide Cosmique Universel, il se condense autour de ce Principe Intelligent : L’Esprit extrait la matière nécessaire pour la faisabilité de son Périsprit en vue de l’environnement qui l’entoure (La Genèse et Le Livre des Esprits). En fait, les éléments qui forment le Périsprit évoluent avec notre avancement moral et selon nos Mondes d’appartenance ; les Esprits inférieurs ne peuvent pas à leur gré modifier leurs corps fluidiques comme ils le désireraient… Quelquefois, ces derniers, si denses, trop épais se confondent avec leurs corps matériels, s’identifiant vivants encore sur Terre ! Les Esprits Supérieurs ont davantage de flexibilité car ils n’emportent pas avec eux les corps fluidiques, mais plutôt la mémoire ; ils ne prennent que la partie la plus pure du Fluide et juste la matière nécessaire. Le corps physique prend origine dans ce même fluide condensé, en matière tangible. Ainsi, Périsprit et Corps physique proviennent d’un même élément fondateur et donne là une matérialité différente, la base ADN restant souche des mêmes éléments… L’Âme est unie au corps au moment de la conception par le seul intermédiaire du Périsprit ; et ce n’est qu’au moment de la mort que l’union Corps-Esprit, que ce dernier se détache petit à petit des liens corporels et s’envole vers le Monde spirituel.

A cet effet, Sonia Doi donne une belle image de la matérialisation de la métamorphose : Chenille-chrysalide-papillon ; la chenille étant le corps humain – la chrysalide ou nymphe (dans son cocon)  étape  entre chenille et papillon, étant le périsprit – le papillon la réincarnation… Déjà Léon Denis avec André Luiz se plaisaient à citer cette parabole dans leurs ouvrages sur la mort !

La suite de la conférence plonge dans la chimie organique de la neuroendocrinologie, une discipline médicale en relation et interactions entre système nerveux et hormonal ; où sous contrôle de forces périspritales, nos Chakras s’interactivent énergétiquement au moyen de neurohormones qui filtrent nos états émotionnels… D’où il est opérationnellement précisé (Ouf !) que le plan spirituel supérieur aide ce transit en fonction du mérite et de la foi du récipiendaire, conditions fondamentales ; à cet effet, lire et relire : « les Mécanismes de la Médiumnité de F.C. Xavier et André Luiz ».

Question reste posée : La spiritualité peut-elle influencer les gènes ? Le gène n’étant qu’un segment d’ADN transmis par hérédité aurait pu bénéficier d’une efficience anti-inflammatoire après pratiques médico-énergétique chinoises soutenues comme le Qi-Cong et autre méditation mentale vibratoire… D’où émerge tout un vocabulaire de mots génériques, tels que l’épigénétique (discipline de la biologie moléculaire régulant les gènes), les biophores (Unité de force psychométrique dans les cytoplasmes de nos cellules).

Le Dr Ian Stevenson, canadien (1918-2007) Psychologue et Professeur du Département psychiatrique de Virginie, fut un collecteur de faits avérés de cicatrices ou amputations portées par des personnes vivantes prétendant se souvenir de leurs mutilations dans une vie antérieure ; ils donnèrent force détails de leurs signes de naissance. Consultation d’archives policières et autorités administratives confirmèrent la véracité des faits. Explications : Les Périsprits dirigent l’embryogénèse sous le contrôle de l’Esprit ; Subordonnée à la loi de Cause à Effet, ces marques pouvant se transférer d’un individu à l’autre, il existe des filtres d’impuretés entre générations de désincarné(e)s, sortes de charbons qui filtreraient nos déchets accumulés… « Entre Terre et Ciel » de F.C. Xavier & André Luiz.  Allusion à ce vêtement Nuptial du Christ ,    – La Parabole de Luminosité – Symbole de l’Evolution !

Sonia Doi termine son exposé et réitère ainsi que la Clef du Spiritisme réside en cette étroite relation entre l’Âme & le Corps, l’Un agissant sur l’Autre en réciprocité… Traitons l’Âme puis le Corps. En rappel des Socrate et de son disciple Platon, c’est là un champ de renouveau pour la Science tout entière dans laquelle Allan Kardec et tous ses disciples nous confortent en ce XXI° siècle vers la valorisation d’une Médecine Intégrative (Médecine conventionnelle et non-conventionnelle).

 

Richard Buono prend la parole pour remercier chaleureusement tant les Intervenants et leurs traducteurs, que l’auditoire et les exposant(e)s des stands d’ouvrages, ainsi que tout son staff technique… S’en suit une belle ovation !

En hommage à la vie de Gabriel DELANNE, citons l’heureuse parution de l’ouvrage : « Sa vie, son Apostolat, son Œuvre » en reprise de l’Edition Originale par Jean Meyer de 1937. Nouvelle Edition 2017 proposée par le Conseil Spirite Français.

Tout un chacun, ici présent, ayant apporté sa pierre à ce bel édifice qu’est le Spiritisme.

Conclusion acquise que chacune des conférences aura apporté matière à nous éclairer, à reprendre Force, Vigueur, Unité – Foi et Raison en la pratique du Spiritisme, nonobstant nos imperfections… Beaucoup de travail restant encore à faire, Richard Buono et son équipe nous donnent rendez-vous en 2018 en leurs Terres niçoises.

 

Acte est pris de la réussite de ce Symposium 2017.

 

Gérard Trémerel et Richard Buono nous associent à la douce lecture de la Prière, clôturant les travaux du Congrès 2017 – 1°Rencontre Médico-Spirite en hommage à Gabriel DELANNE et la Science

VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE

 

Sous les auspices du

CONSEIL SPIRITE FRANÇAIS & de l’ASSOCIATION FRANÇAISE MEDICO-SPIRITE

 Article tiré du compte rendu d’YVAN FAUP

 

 

 

Haut